La figure du cercle : entre paradis et enfer

La figure du cercle : entre paradis et enfer

Trois films sortis en salle le 19 novembre 2014 ont en commun de décliner, sur leur affiche, le même motif du cercle. 

affiches-cercle-19112014

Eden, d’abord.

Eden, de Mia Hansen-Love

Pour un film racontant la vie de DJ des années 90, la forme circulaire semble aller de soi. L’affiche se transforme ainsi en platine sur laquelle un disque vinyle attend d’être manipulé. Un vinyle constitué de collages adolescents qui confèrent à l’ensemble quelque chose de nostalgique. Ce sont autant de moments qui se juxtaposent, qu’on ne veut pas oublier, mais qui relèvent tous d’un passé révolu. Eden, donc, pour évoquer une époque au goût de paradis perdu… Jerome Bosch associait déjà le cercle, la sphère, forme parfaite, absolue, sécurisante, au paradis.

Jerome Bosch, le jardin des délices (détail)

Jerome Bosch, le jardin des délices (détail)

Calomnies, ensuite.

Calomnies, de Jean-Pierre Mocky

Le jardin d’Eden est bien loin de l’affiche du film de Jean-Pierre Mocky qui nous plonge au contraire dans un enfer rouge, enflammé, enfermant. Plus de sécurité ici, mais le cercle comme métaphore de l’opinion publique et de certains de ses effets potentiellement dévastateurs. Pour preuve, ce doigt en forme de serpent qui semble cracher son venin sur une victime de la vindicte populaire représentée par ce groupe de personnes, en bas de l’image, pointant du doigt un homme qui court. Un cercle dantesque enfermant, avons-nous dit, puisqu’il n’est visuellement pas possible d’en sortir.

carte-enfer-dante-botticelli-inferno

Sandro Botticelli, Carte de l’Enfer d’après Dante

Hunger Games La Révolte, enfin.

Hunger Games la révolte

La figure du cercle renvoie ici bien plus à l’anneau, ce qui suggère l’idée d’un personnage élu pour une mission particulière (révolte, révolution ?) voire d’un personnage de saint, le cercle faisant également penser à une auréole. On retrouve pourtant dans l’affiche les flammes de l’enfer. Et les ailes dont est affublée l’héroïne renvoient au phénix renaissant de ses cendres. Le cercle ici renvoie donc au sacré et mythe.

Peinture byzantine

Peinture byzantine

 

Trois affiches, donc, mais un même motif pour les mêmes sens induits : la figure du cercle sécurise tout autant qu’elle enferme. Forme parfaite, absolue, elle ne signifie qu’en fonction des autres signes qui l’accompagnent :

  • Le cercle d’Eden, c’est le ventre de la mère qui protège et rassure ;
  • le cercle de Calomnies, c’est la société qui enferme et qui juge ;
  • le cercle d’Hunger Games, c’est l’élu qui triomphe du mal.

Au final, le cercle dans les affiches de ces films comme dans bon nombre de publicités est bien cette figure qui véhicule une certaine idée de la sécurité, du pouvoir, de la performance et de la force.

open-pub

 

Tags: , , , , , , , ,

Chez Sémiosine, nous concevons la sémiologie avant tout comme un prisme d’analyse pour décrypter les images et les récits qui nous entourent et structurent nos imaginaires socio-culturels.

Leave a Reply





Faire le tri dans la profusion des images qui nous interpellent chaque jour et analyser celles qui nous semblent les plus signifiantes, telle est l’ambition de ce blog dédié à la sémiologie de l'image. On y parle publicité, marketing, storytelling, cinéma, séries, design, illustrations, typographie, packagings, transmédia… Une seule envie réunit les différents rédacteurs qui participent à Sémiosine le blog : comprendre un peu plus le monde dans lequel nous évoluons.
Bonne lecture !

Pour la petite histoire...



. Grazia, 11 octobre 2013 : "Attentat à la candeur", de Laureen Parslow.

. Sport&Style, supplément de L'Equipe n°21449, 6 avril 2013 : "Nom d'une griffe", de Claire Byache - article sur les noms made in France

. Le Soir, édition du 13 mars 2013 : "Le Harlem Shake, un carnaval anti-crise ?" de Julie Huon.

. Le Figaro, "Pourquoi le "Harlem Shake" est un phénomène viral", d'Emmanuelle Germain (12/03/2013).

. Sport&Style, supplément de L'Equipe n°21323 : dossier "Made in Swiss", de Claire Byache.

. Okapi n°949 : article "Les reprises, c'est tendance", d'Agathe Guilhem.

. France 3, juillet 2012, interview sur le time-lapse pour le 12/13.