Sabrina Gautier

Sabrina Gautier

 

 

 

 

Au commencement il y eu la linguistique mais dès la première année j’ai découvert ce qui allait être plus qu’un enseignement. Enfin, je mettais des mots et un cadre sur ce qui m’avait toujours parler : le décryptage des différents systèmes qui nous entourent. Cette analyse qui conduit à l’interprétation.

Après un Master Pro en Expertise Sémiologique et Communication, c’est en Agence puis en institut d’études au sein du pole média que j’ai réalisé mes premières études sémiologiques, mes premières analyses de tendances, mes premières armes. J’ai ainsi redécouvert la sémiologie non pas comme une sciences mais comme un véritable outil.

La sémiologie me permet au quotidien de garder l’esprit ouvert et de me questionner sur ce qui fait sens.

Faire le tri dans la profusion des images qui nous interpellent chaque jour et analyser celles qui nous semblent les plus signifiantes, telle est l’ambition de ce blog dédié à la sémiologie de l'image. On y parle publicité, marketing, storytelling, cinéma, séries, design, illustrations, typographie, packagings, transmédia… Une seule envie réunit les différents rédacteurs qui participent à Sémiosine le blog : comprendre un peu plus le monde dans lequel nous évoluons.
Bonne lecture !

Pour la petite histoire...



. Grazia, 11 octobre 2013 : "Attentat à la candeur", de Laureen Parslow.

. Sport&Style, supplément de L'Equipe n°21449, 6 avril 2013 : "Nom d'une griffe", de Claire Byache - article sur les noms made in France

. Le Soir, édition du 13 mars 2013 : "Le Harlem Shake, un carnaval anti-crise ?" de Julie Huon.

. Le Figaro, "Pourquoi le "Harlem Shake" est un phénomène viral", d'Emmanuelle Germain (12/03/2013).

. Sport&Style, supplément de L'Equipe n°21323 : dossier "Made in Swiss", de Claire Byache.

. Okapi n°949 : article "Les reprises, c'est tendance", d'Agathe Guilhem.

. France 3, juillet 2012, interview sur le time-lapse pour le 12/13.