Saint Laurent, affiche pop

Saint Laurent, affiche pop

Cette semaine a notamment été marquée par la sortie du film Saint Laurent, de Bertrand Bonello, quelques mois après celle du film de Jalil Lespert Yves Saint Laurent.  Si le sujet est le même, les choix esthétiques évoqués par les affiches sont, eux, radicalement opposés.

Saint Laurent, de Bertrand Bonello

L’affiche du film de Jalil Lespert optait pour une représentation en pied du couturier. Le dessin noir sur fond blanc, classique et élégant, se voulait introduction au biopic du personnage nommé « Yves Saint Laurent », promesse de connaître la vie du mythe, promesse surtout d’en apprendre un peu plus sur celui qui se cachait derrière les initiales (devenues marque) YSL.

L’affiche pop du film de Bertrand Bonello doit promouvoir une œuvre qui déconstruit le mythe Saint Laurent en se concentrant sur certains événements de la vie du styliste. On ne perçoit donc plus que le visage du créateur, de profil, un rayon de lumière se réverbérant dans le verre de ses célèbres lunettes. Le prénom Yves a disparu du titre, ne demeure que le nom Saint Laurent – saint et martyr moderne ?

Cette affiche n’est finalement pas sans évoquer celle du film Jobs de Joshua Michael Stern, qui proposait en gros plan le visage multifacettes du fondateur d’Apple avec un traité graphique renvoyant à certaines œuvres d’Andy Warhol. A cette nuance près : Steve Jobs nous regardait dans les yeux, quand Saint Laurent semble garder tout son mystère.

Tags: , , , , , , ,

Chez Sémiosine, nous concevons la sémiologie avant tout comme un prisme d’analyse pour décrypter les images et les récits qui nous entourent et structurent nos imaginaires socio-culturels.

1 Comment Leave yours

1 Trackbacks

Leave a Reply





Faire le tri dans la profusion des images qui nous interpellent chaque jour et analyser celles qui nous semblent les plus signifiantes, telle est l’ambition de ce blog dédié à la sémiologie de l'image. On y parle publicité, marketing, storytelling, cinéma, séries, design, illustrations, typographie, packagings, transmédia… Une seule envie réunit les différents rédacteurs qui participent à Sémiosine le blog : comprendre un peu plus le monde dans lequel nous évoluons.
Bonne lecture !

Pour la petite histoire...



. Grazia, 11 octobre 2013 : "Attentat à la candeur", de Laureen Parslow.

. Sport&Style, supplément de L'Equipe n°21449, 6 avril 2013 : "Nom d'une griffe", de Claire Byache - article sur les noms made in France

. Le Soir, édition du 13 mars 2013 : "Le Harlem Shake, un carnaval anti-crise ?" de Julie Huon.

. Le Figaro, "Pourquoi le "Harlem Shake" est un phénomène viral", d'Emmanuelle Germain (12/03/2013).

. Sport&Style, supplément de L'Equipe n°21323 : dossier "Made in Swiss", de Claire Byache.

. Okapi n°949 : article "Les reprises, c'est tendance", d'Agathe Guilhem.

. France 3, juillet 2012, interview sur le time-lapse pour le 12/13.